mardi 1 mars 2022
Anciens numéros
Actualités brûlantes et nouvelles fraîches de Marc-Édouard Nabe

Voglio essere aberrante
un article sur Nabe par Edoardo Pisani

Edoardo Pisani (le presque homonyme du chanteur de Je t’aime le lundi, venu dans la galerie Nabe en 2015, voir Éclat (1), est un jeune écrivain et journaliste italien, sympathique et enthousiaste, nabien de la première heure, qui ne loupe pas une occasion de parler de l’auteur de L’Homme qui arrêta d’écrire dans la presse transalpine. Pisani vit à Rome mais se déplace volontiers en France sur les traces de ses idoles, notamment à Charleville pour Rimbaud.

     Admirateur également d’Eduardo De Filippo, comme Nabe, Edoardo Pisani a traduit des extraits de livres de MEN pour une revue italienne L’intellettuale dissidente. Il est également proche de l’éditeur Manuel Maria Grillo, le patron des Edizioni milanaises Settecolori qui viennent de publier en deux tomes, et dans un coffret superbe, la traduction italienne des Deux Étendards (I due stendardi) avec sur un des tomes et en quatrième de couverture une citation de Marc-Édouard sur Lucien tirée du Journal intime.

     Pisani œuvre donc pour faire mieux connaître Nabe en Italie et influence tant qu’il peut les éditeurs de la Botte à le traduire, enfin… À suivre, et bravo encore Edoardo !

Quelques allusions nabiennes dans les articles de Pisani :

1 : Visite d’un poète italien